Préambule : À ceux qui sont épris de mathématiques et de poésie

1° -
Analyse réelle et Intégrales - Théo Héikay
2° -
Une étude non exhaustive de fonctions définies par une intégrale impropre à paramètre - Théo Héikay
3° -
Étude des séries entières - Théo Héikay
4° -
La mutabilité des sens - Mutable Meaning - Théo Héikay
Probabilité d’une rencontre (Love Me, Love Me Not).
Chaîne de naissance et mort suivie des exercices de probabilités.
Loi de succession de Laplace.
Probabilité d’une réunion finie d’ensembles suivie de quelques sujets éclectiques.
5° -
Des Énoncés Originaux des Concours des Oraux aux Grandes Écoles d'Ingénieurs - Théo Héikay.
6° -
L’amas thématique des mathématiques - Théo Héikay:
La première planète extrasolaire
Orbites des satellites
Petits corps du système solaire
Planétologie comparée
Le destin des poussières interplanétaires effet Poyntin-Robertson.
L’énergie après Einstein
L’Expansion de l’Univers
7° -
Travaux Dirigés pour les " Master Première Année" - Théo Héikay
8° -
Le pari d’un enseignement élitaire, sans être élitiste pour tous - Théo Héikay
9° -
Ô fraîche source de lumière _ Oh! New light source - Théo Héikay
10° -
Ô lumière amicale _ Oh! Friendly light - Théo Héikay
11° -
Les Affinités électives - Par Théo Héikay
12° -
Les Mathématiques jouant leurs propres jeux fascinés - Par Théo Héikay
13° -
Cours et T.D. pour les Licences deuxième année - promo 2009-2010
- Par Théo Héikay
14° -
Laurent Lafforgue fustige l'enseignement mou des Maths _ Par Théo Héikay.( pdf).pdf
15° -
Suites et séries numériques pour mes Licences deuxième année _ 2009-2010 _ Par Théo Héikay.pdf
16° -
Préparation de l’Examen-Partiel d’Analyse pour les Licences deuxième année - Par Théo Héikay
   

CONTACT

Apprendre à apprivoiser une discipline, dans une sorte de modus vivendi - Par Théo Héikay.


VOUS POUVEZ ME CONTACTER PAR :
Téléphone : 06 81 55 46 12
Enseignant-Chercheur Théo Héikay

Ou par e-mail :
Theo.Heikay@Math-Univ-Provence.eu
ou
Contact@Math-Question-Center.com


 

 

Dans l'ordre : Pablo Picasso Femme au beret rouge;
Pablo Picasso Nature morte; Picasso je ne cherche pas, je trouve; hypocycloïde.


 

À voir l'application que Théo Héikay met, à s'investir dans tous les domaines enseignés ou présentés sur son site, on ne peut que s'émerveiller devant une telle soif de savoir…Son approche des mathématiques, est constructiviste, inspirée du GRIAM (Groupe de Réflexion Inter Associations en Mathématiques, rassemblant quatre associations professionnelles de mathématiciens français). Il s'agit d'une initiation réfléchie qui donne son sens aux objets manipulés, motive ses concepts et justifie ses affirmations. Tout d'un coup, deux ou trois objets à très grande distance, auparavant sans aucun lien, font partie de la même famille. Cette manière de penser ou d'opérer fait de qui s'y exerce un structuraliste authentique, même si le mot a perdu et son sens originaire et son importance dans les méthodes.

Trinh Thuan

Apprendre à apprivoiser une discipline,
dans une sorte de modus vivendi.

J'aimerais ouvrir une longue parenthèse, et montrer à ceux que les études rebutent et découragent que l'on peut, y trouver de l'attrait si on les regarde un peu différemment. Le critère général que je désire mettre en valeur est le plaisir que nous pouvons éprouver à vaincre, par l'effort, notre réticente spontanée et notre crainte naturelle lorsqu'elles nous coupent d'une partie du monde, nous bloquent et nous empêchent d'accéder à certaines activités agréables et amusantes.

Je pense donc qu'on peut trouver du plaisir dans chaque discipline.

Oui, si on réalise par exemple que la poésie est la musique quasi magique des mots et offre à ceux qui savent l'entendre un véritable enchantement.

Oui, si on comprend que la philosophie n'est pas seulement une reconstruction de la pensée de quelques auteurs, mais aussi une éducation à la sagesse, une réponse aux grands problèmes de notre temps, et si, en allant puiser directement dans les textes des grands philosophes dans le filtre scolaire, on découvre qu'ils sont bien plus  faciles à lire et plus passionnants que certains professeurs.

Oui, encore, si on voit que, dans les problèmes de changements de vitesse d'une bicyclette comme dans les questions de l'astronomie, la physique poursuit la même et fascinante recherche des invariants, des constantes de la nature.

Oui toujours, si on sait trouver dans l'histoire une clef pour comprendre l'évolution du monde et la réalité d'aujourd'hui.

Oui enfin si l'on comprend que, dans le cadre de la cosmologie, la physique, la chimie, la biochimie, la biologie sont autant de chapitres de l'histoire du cosmos. Que  cette histoire raconte, entre autres, les événements qui, après quatorze milliards d'années d'évolution sont responsables de notre propre venue au monde. Que notre histoire s'incère dans un cosmos qui s'étend sur quatorze milliards d'années-lumière, et dans lequel des collisions de galaxies, des explosions d'étoiles, des chocs d'astéroïdes ont joué des rôles fondamentaux. Que le cerveau avec lequel nous prenons conscience de notre existence est fait de molécules formées à l'intérieur d'étoiles depuis longtemps défuntes… 

Et les maths dans tout ça ? Elles sont à mon sens, et après Mallarmé, une forme déconcertante, mais évidente, de poésie chiffrée. Mallarmé, on le sait, était maître dans l'art de la rhétorique poétique. Il passa en son temps, et passe encore aujourd'hui, pour un poète hermétique. Mais qu'est-ce, finalement, que l'hermétisme, si ce n'est utiliser un langage chiffré, un code à déchiffrer dans un contexte clair ? Qu'est-ce que l'hermétisme si ce n'est, d'une certaine façon, l'introduction subtile d'un langage de type mathématique au cœur de la poésie ?

Il ne s'agit pas de nier l'effort, mais de lui ajouter du plaisir. Il ne servirait à rien de rêver à une école idéale. Mieux vaut tenter de cultiver ses motivations premières et de savoir qu'il existe aussi un vrai plaisir d'apprendre dans le cadre scolaire tel qu'il est, même s'il n'est pas aussi satisfaisant qu'on le souhaiterait. Apprenons à naviguer en eaux troubles sans attendre qu'elles s'éclaircissent et essayons d'y trouver de la satisfaction, tel est mon message. Et finissons-en avec cet esprit millénariste qui prend prétexte des difficultés de la vie moderne pour ne rien faire, ne rien changer, ne rien vivre. Mouillons nous !

I could not believe my eyes: for what was said there was not only what had to be said but was expressed in the most articulate and forceful way!!

Je n'en crus pas mes yeux: mais ce qui était dit là, c'était ce qu'il fallait dire, non seulement du mieux mais du plus haut qu'on pût le dire ! (Rires…)

 

RETOUR EN HAUT

© Théo Héikay 2010-2011 _ Vous serez toujours mauvais dans les contrefaçons. Métis, oui ; contrefaits, non.
Un autre regard sur les maths par Théo Héikay. Maths questions center. a brief history of mine. contact : 06 81 55 46 12